• 0
    Total commande0
    + Port 0 €

TESTEZ LE TERREAU SEMIS POUR VOS BOUTURAGE
ET LE REPIQUAGE

pousses dans terreau semis

Savez-vous quel est le point commun entre le bouturage et le repiquage ? Dans les deux cas, la réussite de vos semis dépend en grande partie de la qualité du substrat dans lequel vous plantez vos semences. Une bonne humidité et un apport suffisant en oxygène étant nécessaires pour favoriser l’ancrage des racines et le développement des jeunes pousses, il est primordial de choisir le bon terreau, à savoir le terreau semis. Découvrez ses caractéristiques.

Pourquoi utiliser un terreau semis ?

Le semis est la méthode la plus simple, la plus efficace, mais aussi la plus économique pour faire pousser des plantes, à condition, bien entendu, que vous parveniez à réunir toutes les conditions requises. Voici les principaux facteurs de réussite :

Une bonne luminosité : les semis intérieurs doivent être entreposés sous des lampes fluorescentes à raison de 12 à 14 heures par jour.

Une température appropriée : pour la majorité des légumes, la température idéale se situe entre 21 et 24 ° C. Pour ce qui est de la famille des Solanacées (aubergines, piments, poivrons, tomates, etc.), il faut élever la température à 30 °C. Et une fois que les plants sont levés, la température doit être tempérée (environ 18 °C) pendant la journée et fraîche (environ 15 °C) pendant la nuit.

Un bon taux d’humidité : le substrat doit impérativement être humidifié avant de procéder au semis. Puis le taux d’humidité doit rester élevé sans pour autant être saturé en eau pour éviter les moisissures.

Un substrat sain, poreux et aéré de qualité biologique.

Qu’est-ce qu’un terreau spécial « semis » ?

terreau semis en pot

Le terreau spécial semis possède des caractéristiques spécifiques :

Contrairement aux autres terreaux, le terreau semis ne comporte pas de gros débris. Au contraire, il présente des particules minérales et organiques relativement fines pour ne pas faire obstacle à l’enracinement des jeunes racines.

Il est drainant mais retient bien l’eau : le terreau semis empêche l’excès d’humidité qui est fatal pour les semis. En effet, trop d’humidité nuit à la levée des jeunes pousses. Les radicelles pourrissent, les plantules flétrissent, les bactéries et les champignons prolifèrent et provoquent la fonte des semis. Néanmoins, le terreau semis conserve une bonne humidité entre deux arrosages pour favoriser la germination.

Il est pasteurisé : les champignons et les bactéries pathogènes ne peuvent pas y proliférer.

Le terreau pour semis s’utilise aussi bien pour les graines de fleurs et de légumes, que vous les cultiviez en godets, en jardinières ou en pleine terre.

 

Où trouver du terreau semis ?

On en trouve facilement dans les magasins de bricolage au rayon jardinage, dans les grandes surfaces et sur les sites de vente en ligne. Afin d’éviter les surprises désagréables, nous vous conseillons de choisir des produits de marques reconnues plutôt que des produits premiers prix. Ces derniers étant fabriqués à partir de matières bon marché, il est peu probable que la qualité soit au rendez-vous.

Il faut aussi savoir que le terreau semis coûte plus cher que le terreau universel. Cependant, les quantités utilisées sont beaucoup moins importantes. Par ailleurs, étant donné que les graines coutent plus ou moins cher en fonction de ce que vous choisissez, il est préférable d’investir dans un terreau de qualité et adapté aux semis pour ne pas prendre le risque d’avoir des problèmes avec vos bouturages et vos repiquages.

Notez aussi pour votre information que la majorité des terreaux semis vendus dans le commerce sont essentiellement composés de mousse de tourbe, de perlite ou de vermiculite, de sable et de compost mûr. Il se peut également qu’ils contiennent un peu d’engrais.Si vous avez des doutes sur la qualité des terreaux semis que vous trouvez ou si vous souhaitez tout simplement faire de petites économies, sachez que vous avez la possibilité de réaliser votre propre terreau semis fait maison. C’est simple et facile à faire.

bac avec terreau semis

Comment faire son propre terreau semis ?

Si vous avez besoin d’une quantité importante de terreau pour vos semis, vous pouvez préparer votre propre substrat. Pour ce faire, mélangez 1 seau de compost avec 1 seau de terre du jardin. Tamisez le mélange pour obtenir un terreau fin et prenez soin de l’humidifier. Vous pouvez également recycler du terreau usagé en mélangeant une part de terreau avec une part de compost et une part de jardin tamisée. Petit conseil : si votre terre est argileuse, pensez à ajouter du sable pour favoriser le drainage.

Notre site utilise des cookies et des scripts tierces parties  
Accepter Refuser tout sauf les mesures d'audience Refuser Gérer
Vie privée