Engrais arbres fruitiers : apprenez à fertiliser vos arbres.

 

engrais-arbres-fruitiers-substrat-pour-cerisierManger des fruits tous les jours, fabriquer soi-même ses confitures et compotes maison, ce sont autant de raisons de planter des arbres fruitiers quand on a la chance de posséder un verger ou potager. A vous les beaux pommier, abricotier, cerisier, poirier et citronnier ! Mais avant d’en arriver là, il faut apporter des soins particuliers à ses plantations afin qu’ils donnent des récoltes saines et abondantes. Parmi eux, il y a les engrais arbres fruitiers, indispensables en jardinage. Découvrez les différents types d’engrais et les meilleurs moments pour les utiliser.

 

Engrais pour arbres fruitiers : quelles sont leurs utilités ?

 

Un sol riche pour des fruits murs et abondants

Pour avoir de bons fruits tout au long de l’année, le sol a besoin de nutriments comme l’azote, le calcium, le phosphore, la potasse, le magnésium, les oligo-éléments… En effet, en grandissant et en produisant des fruits, les arbres puisent dans les réserves du sol, d’où la nécessité de le nourrir à l'aide d'un terreau riche et d'une petite dose d'engrais arbres fruitiers.

Ces éléments lui assurent les éléments nutritifs dont il a besoin.

 

Des fruits sains à consommer sans modération

Les substrats adaptés aux fruitiers nourrissent la terre et donnent de la vigueur aux arbres et arbustes. En leur apportant le bon engrais (en fonction du type d’arbre et du sol, et aux bonnes périodes), les fruits sont plus résistants aux parasites et aux maladies de plante, et de meilleure qualité. A moins longs termes, cette pratique favorise une meilleure fructification.

 

 

Toute une gamme d’engrais arbres fruitiers

 

Les différents types d’engrais

Il existe 3 grands types d’engrais arbres fruitiers

engrais-arbres-fruitiers-organique1.  Les engrais organiques ou engrais bios

Ce sont des engrais naturels d’origine animale (comme le guano, le sang séché, la farine de poisson…) ou végétale. Très riches en azote avec une libération lente et une action prolongée (ils sont d’abord transformés en ions minéraux par les bactéries), ils revitalisent rapidement le sol.

 

Les engrais organiques peuvent provenir de différentes sources :

     •  Les déchets industriels : urée ou plumes (riches en azote), os ou corne broyée (riches en phosphore) et la cendre riche en potassium,

     •  Les plantes (engrais verts), les déchets de plantes issus de votre composteur et les décoctions (compost mûr). Pour plus d'information à ce sujet, consultez nos articles dédiés "Que mettre dans un composteur ?" et "Comment réaliser un engrais naturel fait maison ?".

    •  Les décoctions comme le purin d’ortie sont réputées pour leurs propriétés nourrissantes et insecticides. Quant aux engrais verts, ce sont des plantes cultivées avant les arbres fruitiers, puis coupées au moment de leur floraison pour être laissées sur place ou enfouies dans le sol. À mesure qu’elles se décomposent, elles libèrent des éléments nutritifs qui enrichissent le sol de manière prolongée et régularisent les nutriments.

Ces types d’engrais à libération progressive sont vos parfaits alliés si vous vous lancez dans le verger bio.

 

 

 

 

2. Les engrais minéraux ou chimiques

engrais-arbres-fruitiers-naturels-en-sac

Ils peuvent être soit d’origine minérale (provenant d’exploitations de gisements naturels : poussières de lave, poudre de basalte, serpentine…), soit fabriqués par l’industrie chimique.  

Les engrais minéraux apportent rapidement aux arbres fruitiers les nutriments dont ils ont besoin.

 

3. Les engrais organomineraux      

Vous l’avez compris, c’est la combinaison des deux engrais cités plus haut, avec un minimum de 25 % de substances organiques. Leurs actions sont certes douces, mais soutenues.

 

Des présentations variées

Les engrais arbres fruitiers peuvent se présenter sous forme de :

     •  Granulés : ils sont à libération lente. C’est-à-dire qu’il suffit d’un seul apport pour fertiliser vos arbres fruitiers

     •  Bâtonnets : ils agissent entre 2 et 3 mois.

    •  Liquides ou en poudre : ils sont à libération rapide et nécessitent un second apport quelques semaines (en fonction des indications du fabricant) après une première fertilisation. Si vous optez pour ce type d’engrais arbres fruitiers, faites attention à ne pas en mettre beaucoup sous peine d’avoir un effet contraire.

 

 

Quand faut-il apporter des engrais aux arbres fruitiers ?

L’apport en engrais arbres fruitiers dépend de son utilisation.

 

Fumure de fond

Elle se fait avant de planter vos arbres et arbustes. Dans ce cas, les engrais bios sont les meilleures solutions, car ils ont pour but de maintenir un certain niveau d’humus et d’éléments nutritifs dans le sol afin qu’il soit prêt à recevoir vos arbres fruitiers.

  • Commencez par mettre votre agent fertilisant dans le trou de plantation.
  • Au moment de la plantation, recouvrez les racines et le trou avec un mélange de terre de profondeur et de votre fertilisant.

 

 

engrais-arbres-fruitiers-fertilisant-citronnier

Fumure d’entretien

Si le sol n’a pas de carence, cette fertilisation se fait tous les 2 ou 5 ans (au printemps ou à l’automne) sur des arbres déjà en place, bien après le stade de la culture.  

   •  Au printemps

  • C’est le moment idéal pour apporter des engrais à vos arbres fruitiers en début de végétation.
  • Déposez en surface sur un sol nettoyé et meuble une couche épaisse de 2 à 5 cm de votre engrais arbres fruitiers.
  • Les vers de terre vont incorporer votre engrais au sol.
  • Si vos arbres fruitiers sont carencés (taches ou décoloration des feuilles, ils poussent moins vite…), ajoutez à votre eau d’arrosage des engrais liquides ou solubles comme le purin d’ortie.

 

   •  À l’automne

Appelée également fumure de réserve, la fertilisation à l’automne sert à créer des réserves de nutriments pour le printemps suivant. Il ne s’agit plus ici de couvrir en surface, mais d’enfouir l’engrais arbres fruitiers dans le sol. Un paillage riche en carbone apportera de l’humus au sol.

  • Si vos arbres fruitiers montrent des signes d’affaiblissement, choisissez un engrais riche en potasse, en magnésium et en phosphore.
  • Si le sol est carencé, un apport d’azote organique assure la vie microbienne.

 

 

Petites astuces

Évitez les engrais solubles même ceux qui sont bios en automne. La pluie ne fera que les dissoudre et les emporter vers les cours d’eau ou la nappe phréatique

  • N’apportez pas du compost tous les ans, car vos arbres fruitiers risquent d’avoir un enracinement peu profond et cela pourrait nuire à leur croissance.

 

Devenez un jardinier hors pair en apprenant les règles d'or de la plantation et les gestes à connaître afin d'obtenir les meilleurs fruits ! Priviliégiez la qualité et le naturel et le résultat sera au-delà de vos espérances !

Découvrez aussi sur notre site un grand choix de produits de qualité dédiés au jardinage, comme nos carrés potagers, nos récupérateurs d'eau et outils de jardin, ainsi que toutes nos astuces jardinage.

 

 

 
 Vie privée