• 0
    Total commande0
    + Port 0 €

 

Carré potager et permaculture, comment s'y prendre ?

 

carre-potager-permaculture-Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, peut-être que c’est la première fois que vous lisez ce mot, mais ce qui est certain c’est que la permaculture ne se limite pas au jardinage. C’est un mode de vie, voire même une philosophie de vie.

Pour faire court, car on pourrait rapidement y passer des heures, la permaculture peut se définir comme étant le partage équilibré et harmonieux entre l’être humain et la nature, dans un cadre de respect de l’environnement et de ses cycles. La permaculture vise à intégrer nos activités humaines avec les écosystèmes, sans les détruire. Son application est loin des logiques économiques actuelles, puisque nous ne cherchons pas ici à utiliser les ressources naturelles de la terre pour créer un rendement constant, rapide et à n’importe quel prix.

Les lignes qui suivent ont pour but de donner quelques informations clés pour faire un carré potager en permaculture pour débutant. Avant de commencer, sachez qu’en permaculture on essaie un maximum d’adapter la culture de certains légumes plutôt que d’autres, et ce en fonction de la nature de votre sol. En effet, on recherche à limiter autant que possible l’intervention humaine ; la nature donne la vie ; nous tentons simplement de lui apporter des mélanges organiques qui favorisent le développement d’une terre riche en nutriments, autrement dit d’une terre bien vivante, fertile. Si notre terre est trop argileuse, on évitera alors d’y planter des aubergines, des artichauts ou des bettes.

 

Planifier son potager

Une des premières choses à faire lorsqu’on décide de faire un carré potager en permaculture, c’est de faire un plan. Ce dernier va vous permettre de choisir les légumes qui s’associent à la perfection. Nous verrons dans la suite quelles espèces planter proche l’une de l’autre, mais aussi les combinaisons à éviter absolument. Le plan permet également de prévoir l’emplacement du potager : plein sud pour la durée de l’ensoleillement, proche de la maison pour faciliter les récoltes et éviter des aller-retours pénibles. Si vous faites votre potager dans le jardin, à même le sol, éviter les zones où se forment des flaques d’eau après la pluie, et évitez de le faire trop proche d’un arbre ou un arbuste. D’abord pour éviter le manque de soleil dû à l’ombre créée par les feuillages, ensuite pour éviter que les racines des arbres ne viennent perturber le développement de vos végétaux.

 

Les bienfaits de la permaculture ne se limites pas uniquement à la terre. La permaculture concerne l’ensemble du système qui régit la vie. En suivant cette logique, vous pouvez par exemple mettre des plantes qui pourront être utilisées comme abri pour les auxiliaires de jardin (abeilles, bourdons, guêpes, perces-oreilles, etc.) afin de les protéger et leur permettre ainsi de jouer leur rôle. Vous l’aurez compris, la permaculture cherche à valoriser autant que cela est possible, l’écosystème.

 

Remplir son carré potager permaculture

 carre-potager-permaculture-remplissageVous avez votre carré potager en bois, il est là et n’attend plus qu’à être rempli ! En permaculture, pour remplir un carré potager vous aurez le choix parmi différentes méthodes. Nous allons en voir une en particulier et détailler les différentes étapes à suivre, vous verrez c’est un jeu d’enfant !

Le carré potager lasagne en permaculture

Cette méthode permet de créer un sol quasiment inépuisable et fertile. De plus, on laisse les micro-organismes comme les vers de terre, fertiliser le sol à leur rythme. Il faut savoir que la qualité de la terre d’un petit carré potager peut vite se détériorer au fur et à mesure des cultures, au vu de la surface limitée que présente un potager en bac. Raison de plus pour démarrer ses premières cultures avec une terre de qualité. Voyons donc quelles sont les étapes à suivre pour procéder au remplissage :

1.   Commencez par remplir votre carré de potager permaculture avec des bûches en bois. N’hésitez pas à choisir des morceaux épais et assez grands. Le bois doit être en état de décomposition, autrement dit, il doit être en train de pourrir. Évitez le bois de cèdre, du noyer et des conifères. Formez une première couche de bois et remplissez les espaces vides avec de la sciure ou des branchages plus fins.

2.   L’objectif est maintenant de couvrir le bois avec de la matière organique riche en cellulose. La deuxième couche sera donc formée de feuilles mortes, de fanes, de tailles de haie, de foin, d’herbes sèches et si vous en avez, de tontes de pelouse.

3.   Pour la troisième couche il vous faudra mélanger de la terre avec d’autres matières végétales. Le compost est très utilisé dans le carré potager en permaculture car il s’avère idéal, mais vous pouvez aussi utiliser du fumier.

4.   Votre terre ne doit jamais rester nue ! La dernière couche va venir la couvrir afin de la protéger. Recouvrez-là avec des matières humides, aussi appelées matières vertes ou azotées. Cela va également permettre d’équilibrer votre potager. Du fumier, du compost pas encore arrivé à maturation, des orties ou des feuilles mortes feront l’affaire. Si vous habitez dans une région où le vent a tendance à souffler fort, recouvrez le tout à l’aide d’un filet ou d’un carton calé avec des grosses pierres. Évitez la bâche qui empêche la terre de respirer et ne laisse pas passer l’humidité en cas de pluie.

 

Il vous faut maintenant faire preuve de patience et attendre la lente décomposition de l’ensemble des matières organiques. Certes, vous pourriez acheter de la terre déjà toute prête, mais à vrai dire, ce n’est pas exactement une démarche qui s’inscrit dans la permaculture. Ici, on fait avec ce qui est naturellement présent dans son propre environnement, en mettant en avant les points forts de chaque élément.

Un bac potager rempli avec la méthode de la lasagne sera plus autonome et pourra recevoir une belle variété de légumes ; un point essentiel lorsqu’on décide d’installer un carré potager. Car comme nous l’avons cité plus haut, la terre a tendance à s’épuiser plus rapidement. Cette manière de remplir le carré potager représente donc une solution pérenne et assure une récolte abondante et de qualité.

Enfin, un des problèmes souvent rencontrés dans les cultures hors-sol est celui de la capacité de la terre à retenir l’eau. Or cette méthode permet de retenir correctement l’eau. Cela va vous permettre de réduire la fréquence de l’arrosage potager et ainsi diminuer le temps d’entretien, en plus de faire des économies sur la facture d’eau !

Votre carré potager en métal ou bois est maintenant prêt à recevoir les graines ou semis. Voyons quels sont les légumes que vous pouvez associer.

 

 

Associer les légumescarre-potager-permaculture-legumes-associes

Lorsque vous élaborez votre plan de culture hors-sol il faut tenir compte de 3 paramètres, à savoir : la place de chaque légume, quels légumes côte à côte et le volume de production.

La place de chaque légume

Planter les espèces plus basses sur le contour de votre potager en carré. Les végétaux plus hauts quant à eux sont à planter au milieu. De cette manière, chaque plant recevra la quantité de lumière dont il a besoin. L’aubergine, la carotte, le céleri ou l’oignon par exemple trouveront leur place au milieu du bac. Tandis que le concombre, l’épinard et la courgette seront à placer sur les bords.

Pour un carré potager permaculture en été, sachez que le basilic, l’aubergine ou encore l’épinard et le poivron adorent le soleil, contrairement à la laitue qui devra être préservée autant que possible des rayons UV. Pour un carré potager permaculture janvier, difficile d’y planter quelque chose. Vous pourrez cependant préparer vos semis de poivrons, pois et oignons blancs, prendre le temps de peaufiner la planification de vos cultures, et de vous lancer dans le remplissage du carré potager.

Quels légumes associer ?

Premièrement, évitez de planter des légumes dont la production occupe trop d’espace, puisque l’idée est d’optimiser la production. Les pommes de terres prennent beaucoup de place pour se développer par exemple. On évite également les légumes trop “lents” comme le chou de ruxelle, ainsi que les plantes trop envahissantes comme la menthe. Privilégiez donc des légumes avec un cycle de vie court comme la carotte, l’ail, la betterave, la tomate ou encore le radis. Ceci dit, l’association de légumes et de fleurs dans un potager en carré permaculture sont :

 

•   L’ail avec la carotte, la tomates, la betterave, mais loin des haricots !

•   Le basilic s’associe à la perfection avec le poivron, l’aubergine et l’asperge, mais aussi avec la tomate. De plus, le basilic permet d’éloigner efficacement les moustiques.

•   Pour éloigner les limaces, la bourrache est top (le cerfeuil également). Celle-ci s’associe très bien avec la courgette.

•   La carotte, en plus de l’ail, s’entend à merveille avec la tomate, la laitue, le radis, la ciboulette ou encore le romarin.

•   L’échalote s’associe avec la laitue, la betterave ou la tomate.

•   La laitue est à planter à côté du concombre, de l’aubergine, du céleri, de l’épinard ou encore du radis.

•   Le haricot se combine très bien avec la sarriette, l’épinard, la carotte et le concombre.

Les associations à éviter sont :

•   la betterave avec le haricot à rames ou la carotte ;

•   l’échalote et le haricot ;

•   le concombre et la tomate ;

•   le radis et le cerfeuil.

 

Pour finir, prenez note de la lavande, qui éloigne efficacement les pucerons. Pas besoin de la planter directement dans le carré potager, mais plutôt tout autour. Aussi, les œillets d’Inde protègeront une grande partie de vos légumes des attaques de nuisibles.

 

carre-potager-permaculture-pied-de-tomatesLe volume de production

Pour un carré potager composé de carré d’une dimension de 30cm2, on peut planter :

•   environ 1 kilo de carottes, après avoir éclairci les semis ;

•   5 plants de salades ;

•   12 plants d'échalotes ;

•   1 plant de concombre qui donnera entre 12 et 15 fruits ;

•   1 plant de courgette pour environ 10 courgettes ;

•   12 plants d’oignons (=12 oignons) ;

•   1 pied (à installer sur un treillis au milieu du carré potager) pour un résultat d’environ 4 kilos de tomates par pied ;

•   1 plant de poivron pour 1 kilo.

 

Ces données sont bien évidemment à titre indicatif. Le jardinage s’apprend avant tout en mettant la main à la terre :). À vous d’explorer et d’expérimenter pour ensuite observer le résultat et adapter les quantités. Les résultats vont dépendre de la qualité de votre terre, du temps d’ensoleillement qu’auront reçu vos végétaux et de l’arrosage.

 

 

Quel carré potager choisir ?

Il existe plusieurs modèles, celui en bois étant le plus commun. Chez jardindeco, nous vous proposons des carrés potagers en tôle d’aluminium pour permaculture, en bois ayant reçu un traitement autoclave, afin de résister efficacement contre les attaques d’insectes nuisibles et champignons, mais aussi des potagers bois et métal. Les modèles en métal offrent une sélection de couleur ; du vert menthe au rose, en passant par le violet, ils égayent la décoration de votre jardin et apportent une touche esthétique sympathique.

Le choix d’un carré de jardin se fait en fonction de ses besoins. Pour les terrasses ou un carré potager balcon en permaculture, le modèle avec roulettes est très apprécié car il permet de déplacer sans encombre votre potager en fonction du soleil, ou en cas de fortes pluies.

Les potagers surélevés sont recommandés pour pratiquer confortablement le jardinage, si vous avez des problèmes de genoux ou de dos par exemple. Si vous aimez travailler de manière organisée, le carré potager avec un espace de rangement est ce qu’il vous faut !

Aussi, si vous vivez dans une région où les températures ont tendance à vite chuter, les modèles avec serre rigide intégrée en métal ou plastique sont très utiles.

Si vous êtes bricoleur, vous trouverez une ribambelle de vidéos en ligne qui montrent pas à pas comment construire un carré potager permaculture en bois. La solution idéale pour le personnaliser selon vos envies.

 

Conclusion

Si vous êtes prêts à vous lancer dans la mise en place d’un carré potager en permaculture, sachez que la meilleure période pour commencer à le remplir est l’automne. De cette manière, la terre aura tout l’hiver pour se bonifier. Vous pourrez commencer à planter vos premiers semis à partir de fin février. La permaculture en carré potager s’apprend, alors surtout, faites preuve d’humilité et ne soyez pas trop exigeant, ni avec vous ni avec les capacités réelles de votre terre. Plus vous expérimentez, mieux vous comprendrez le fonctionnement et les besoins de vos végétaux.

 





Recevez nos bons plans, astuces déco et offres privilèges en vous inscrivant à la Newsletter.
Pour toute première inscription, vous recevrez un code de réduction de 5% valable sur l'ensemble des produits.






* Code valable 3 mois à compter de la date d'envoi. Hors frais de port et promotions en cours.

Notre site utilise des cookies et des scripts tierces parties  
Accepter Refuser tout sauf les mesures d'audience Refuser Gérer
 Vie privée