Quelle terre choisir pour mon carré potager ?

 

 

Qui n'a pas rêvé d'avoir son propre carré potager ?terre-pour-carre-potager-terre-achat Mais entre rêve et réalité, il y a une multitude d'étapes avant d'y arriver. Sachez que le succès est lié avant tout à la qualité de la terre pour carré potager que vous allez y mettre.

Si vous choisissez un carré potager sur pied ou avec un fond, c’est-à-dire sans prise direct avec le sol, vous êtes le seul garant de la qualité de votre terre. En effet, cette dernière ne pourra pas bénéficier des nutriments naturellement présents dans le sol. Votre rôle d'expert en jardinage sera donc de donner à votre potager ce dont il a besoin.

Si vous préférez un carré potager sans fond, donc en lien avec le sol, adaptez les apports et le travail de votre terre à la nature de votre sol. Certains terrains peuvent être hostiles à l’agriculture alors que d’autres sont fertiles. Une bonne connaissance de votre environnement est la base d’un jardin potager productif.

Main verte ou non, vous allez tout savoir sur la terre à choisir et comment la rendre fertile !

 

 

Une terre pour chaque carré potager

 

Avant tout apprenez à connaitre votre environnement afin de répondre à ses exigences. Tout au long de cet article vous comprendrez que le maître mot est : s'adapter. S'adapter à votre écosystème, à la saison, aux plantations. Pour une bonne préparation de terre pour carré potager, il faut...

 

Connaitre la qualité de votre sol

      • Si vous avez un un carré potager sans bac.

Pour les carrés potagers en bois sans fond en prise avec le sol, nourrissez votre terre en fonction de la nature de votre sol.

terre-pour-carre-potager-fumier-de-ferme-secret-vert      • Votre sol est argileux

On reconnait une terre argileuse à sa densité et à son humidité. Elle a tendance à coller aux pieds et aux outils. Elle est lourde et plus difficile à travailler que les autres. Pour l’alléger, ajoutez du sable et du compost ou du fumier. Ces apports ont un rôle asséchant et ils permettront de mieux drainer la terre.

 

      • Votre sol est sablonneux

A l’inverse de la terre argileuse, si votre sol est sableux il sera léger et plus facile à travailler. Les légumes racines s’y sentiront à leur aise. Le hic ? Ce type de cette terre draine trop, elle a donc tendance à manquer de nutriments. Il faudra nourrir la terre avec des amendements, fumiers et autres terreaux.

 

      • Votre sol est acide

terre-pour-carre-potager-terreau-herbes-aromatiques

Pour améliorer une terre acide, il faut lui apporter le calcaire qui lui manque. On utilise généralement de la chaux. Pour savoir si votre terre est acide, il existe des testeurs en pH comme pour l’eau des piscines. Sur une échelle de 14, le sol est considéré acide en dessous de 7.

 

      • Votre sol est calcaire

Vous êtes chanceux, les sols calcaires sont riches par contre ils ont une véritable faiblesse en fer qu’il faut contrer. Il est alors conseillé d’enrichir la terre calcaire avec du terreau universel ou de la terre de bruyère.

 

      • Vous avez un carré potager avec bac

Vous avez choisi le carré potager surélevé, avec un bac, il va falloir le remplir de terre. Mais quelle terre nous direz-vous ? En réalité on parle de terres au pluriel. C’est la combinaison de plusieurs éléments nutritifs et de terres qui permet de recréer un environnement aussi riche et complet que celui du sol naturel.

  1. faites une première couche de graviers, ils agissent comme un drainant et évitent à l’eau de stagner et noyer les racines des plantations
  2. recouvrez de terre végétale
  3. enrichissez votre terre de terreau potager, de compost ou de fumier. Ces ajouts ont un rôle capital, ils viennent nourrir votre terre. Adaptez ce mélange en fonction de ce que vous allez y faire pousser. Il existe une multitude de terreaux et engrais, renseignez-vous auprès de votre jardinerie pour connaitre l’engrais adapté à votre potager.

 

NOS TERREAUX :

  terre-pour-carre-potager-40-l   terre-pour-carre-potager-pas-chere    terre-pour-carre-potager-plantation     terre-pour-carre-potager-semis
 

FERTIL'OR

Terreau universel et potager 40L

 

9,90 €

 

SECRET VERT

Terre de bruyère bio pour plantes acidophiles 6L

 

4,90 €

 

SECRET VERT

Secret plantations terreau bio toutes plantes 40L

 

12,90 €

 

SECRET VERT

Secret semis terreau 6L

 

4,90 €

 

 

Retour sur quelques plantations et leurs exigences

      • Pour les herbes aromatiques

Elles sont délicates et demandent une terre légère, pas trop riche au risque d’épuiser les herbes.

      • Pour les légumes racines

De manière générale les légumes à grandes racines comme les carottes apprécient les terres sablonneuses. Un terreau pour semis est parfait pour favoriser leur croissance et leur développement.

      • Pour les fraises et les salades

Produits délicats, pour qu’ils s’épanouissent il leur faut une terre aérée donc sablonneuse. Préférez une plantation en buttes pour les fraises.

 

 

Comment construire votre carré potager ?

 

Le lieu

terre-pour-carre-potager-bac-potager-peu-profondSi vous avez le choix, préférez un espace ensoleillé et à l’abri du vent.

Préparez la surface pour qu’elle soit plate.

Si vous souhaitez vous lancer dans le montage d'un carré potager sans fond, à même le sol, tondez simplement l’herbe. Il n’est pas nécessaire de poser un feutre, il vaut mieux laisser la terre de votre potager et le sol en contact direct afin que les nutriments puissent y circuler facilement.

 

Les dimensions

La hauteur de terre pour carré potager dépend de vos cultures.

Pour de petites jardinières destinées aux terrasses qui n’accueilleront pas de légumes racines mais plutôt des salades et herbes aromatiques, la hauteur peut être d’une dizaine de centimètres.

Pour les modèles présents plus imposants dans les jardins les hauteurs débutent entre 20 et 30 centimètres. 

Pour jardiner debout, optez pour un potager en hauteur et comptez 90 cm de hauteur.

La profondeur déterminera votre rendement. Plus vous aurez une grande profondeur plus vous aurez d’espace pour planter. Cela signifie également plus de travail, le jardinage demande du temps et de la patience.

 

Quelle quantité ?

terre-pour-carre-potager-carre-potager-profondPour calculer le nombre de litres de terre à prévoir il faut connaitre le volume global de votre carré potager. Pour 1 m3 comptez 1000 litres de terre.

Calcul du volume global du potager : largeur X longueur X hauteur

Calcul du volume de terre nécessaire : volume global en m3 x 1000

 

Par exemple, pour un carré potager de 20 cm de hauteur, de 2 mètres de long et d'1 mètre de large, nous aurons :

  • volume global du carré potager : 0,2 x 2 x 1 = 0,4 m3
  • besoin en litres de terre : 0,4 x 1000 = 400 litres

 

Attention, il s’agit là du volume global du carré potager. Retirez dans la hauteur quelques centimètres réservés au drainage, pour permettre le binage, l’arrosage potager et l’ajout de compost.

 

L'entretien

      • Arrosez

Pensez à arroser votre potager régulièrement et dans les quantités nécessaires à vos légumes.

Pour préserver la nature et faire quelques économies supplémentaires, installez un récupérateur d’eau chez vous.

      • Binez

C’est une étape importante qu’il faudra renouveler régulièrement. Cela consiste à « briser » la couche supérieure de votre terre. Il vous suffit de la remuer sur quelques centimètres. En hiver, labourer permet d'aérer la terre. En été, le binage permet de garder l’eau infiltrée. Donc à votre bêche ou binette !

 

 

Les astuces pour booster vos cultures

 

Pour commencer, testons vos connaissances en jardinage : connaissez-vous la différence entre le terreau et la terre végétale ? Aucune idée ?

Notre sol est composé de plusieurs couches, dont le terreau et la terre végétale qui en sont les couches supérieures. Au sommet, sur les premiers centimètres vous avez le terreau qui est un mélange de terre végétale et de matières organiques (qui résultent d’une décomposition). Et juste en dessous, sur environ 20 cm, vous trouvez la terre végétale. C’est la matière première de la terre. Sachez que si vous achetez de la terre végétale en magasin, elle est réglementée par l’AFNOR (l’Association Française de Normalisation) et doit répondre à une composition stricte définie par la norme NF 4 44-551. Vous l’aurez compris un sens différent se cache derrière : terre, terreau et terre végétale.

Un vocabulaire si riche, qu'on s’y perdrait presque. Alors quels que soient les mots, comment améliorer la terre de son jardin ? On vous en dit plus sur ce qui se cache derrière le lexique du jardinier.

 

Nourrissez vos plantations

terre-pour-carre-potager-terreau-universel      • Les amendements

Quand la terre a des carences, les amendements lui donnent un coup de boost. Ils peuvent être d'origine végétale (comme le compost), animale (par exemple le fumier) ou minérale (chaux ou cendres de bois).

 

      • Le compost ménager

Nous avons tous un compost qui sommeille dans nos cuisines. En stockant vos déchets organiques et en laissant simplement la nature faire son œuvre, vous allez pouvoir obtenir un amendement 100% naturel (pour connaître les déchêts ménagers recyclables, consulter notre article "que mettre dans un composteur ?".

Attention la transformation de vos déchets prend du temps. Comptez environ 2 mois avant de pouvoir utiliser votre compost dans votre potager. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre dossier spécial "comment démarrer un composteur ?".

 

      • Les terreaux

Il s’agit d’un mélange de terre végétale et de matières organiques. Il existe autant de terreaux que de combinaisons possibles entre terre et composts ou fumiers.

Chaque assemblage répond à un besoin : agrume, bonsaï, salade, rempotage... Ils permettent de répondre aux besoins bien spécifiques de chaque fruit et légume ou plante. Le terreau bilogique est à privilégier pour garantir la santé de vos sols.

 

      • Les fumiers

C’est un mélange de matières organiques provenant de déjections animales.

Ce mélange est riche en nutriments notamment en azote, n'en abusez pas au risque d’épuiser vos plants.

 

Le pouvoir des plantes

Certaines plantes sont utilisées pour enrichir la terre. Pendant la période de culture, leur rôle est de protéger le sol et en fin de vie, en phase de décomposition, elles transmettent leurs forces à la terre. On parle d'engrais vert.

La moutarde et le sarrasin sont souvent cultivés pour leur pouvoir nutritif.

 

Le changement ça a du bon

En mettant en place une rotation vous permettez à la terre de se régénérer. Les légumes n’ont pas les mêmes besoins, ils vont aller puiser des nutriments différents dans la terre. Si vous cultivez une seule et même variété sur une longue période, vous risquez d’appauvrir votre terre.

Pour éviter cela, nous vous conseillons de permuter vos plantations. Vous pouvez également alterner avec de l’engrais vert. C’est une pratique souvent utilisée par nos agriculteurs. Ils sèment des plantes ayant pour but de nourrir et protéger leur terre entre deux cultures.

Si la rotation n’est pas possible pour vous, pensez à analyser vos terres en fin de saison afin de vérifier si elles n’ont pas une carence nutritive.

 

Protégez votre terre des aléas de la nature

Un excès de pluie, de vent ou pire une canicule, le gel et la grêle sont autant de phénomènes naturels contre lesquels vous devez protéger votre potager.

 

terre-pour-carre-potager-arrosage          • Contre la canicule :

  •    • Arrosez en début ou fin de journée quand les rayons du soleil ne brûlent pas la terre. Si vous êtes concernés par une restriction d’eau, vous pouvez pallier au manque en récupérant l’eau de rinçage de vos légumes ou en installant un récupérateur d’eau
  •    • Prévoyez des ombrages pour ralentir les effets du soleil
  •    • Pour conserver un maximum d’humidité mettez de la paille sur le sol autour du potager ou installez une toile de paillage pour avoir une humidité constante
  •    • Binez, remuez la terre afin d’éviter que l’eau déjà présente en superficie ne s’évapore

 

          • Contre le vent, la pluie, la grêle :

  •    • Placez vos jardinières à l’abri si la météo annonce de fortes précipitations.
  •    • Pour les potagers en carré encrés dans les jardins, vérifiez que rien ne gêne l’écoulement de l’eau, vous pouvez également installer des bâches de protection.
  •    • Si vous avez des plants hauts, renforcez-les grâce à des tuteurs.

 

      • Contre le froid :

  • Il existe des voiles d’hivernage prévu à cet effet.
  • Comme pour conserver l’humidité, la pose d’une épaisse couche de paillage isole la terre et la protège des gelées. Pour avoir plus de détails à ce propos, consulte notre article dédié à l'entretien particulier du potager d'hiver.

 

 

En conclusion

 

La bonne santé de votre potager passe par une bonne terre. Mais nul besoin de surcharger votre terre d'additifs si cette dernière n'en pas le besoin. C'est comme les antibiotiques, ce n'est pas automatique !

Ce sont vos plantations qui parleront pour votre terre, observez-les. Si vous avez un doute, faites appel à un jardinier professionnel qui saura traduire les faiblesses de votre potager.

Tous les légumes et toutes les plantes n'ont pas les mêmes besoins, ils puisent des éléments nutritifs différents et s'épanouissent dans des terres spécifiques. Utilisez ces différences comme une force, en assemblant des variétés qui cohabiteront bien ensemble et en mettant en place une rotation des cultures.

On vous l'accorde faire un potager avec une bonne terre demande du temps. Dans l'ordre, pensez à :

  •      • fabrication du compost (pour les plus téméraires, sinon prévoyez l’achat de terreau au moment de l’assemblage de vos terres)
  •      • choix et montage du bac
  •      • assemblage des terres, terreaux et autres amendements
  •      • repos
  •      • plantation
  •      • récolte... et dégustation
  •      • analyse de la terre et ajustement des apports nutritifs.

 

Découvrez sur notre site un grand choix de produits de jardinage : potagers en bois, composteurs bois, collecteurs d'eau, sacs de terreau, outillage de jardin, tous disponibles en livraison à domicile, et tous nos conseils pour réussir vos cultures ! Pour développer votre connaissance de la culture en potager, consultez aussi nos dossiers conseil qui donnent toutes les clés pour bien préparer son potager, choisir le bon terreau pour tomates, le meilleur terreau pour gazon, le paillis le plus adapté à vos plantes etc...

 

 Vie privée