Jardinage écologique : guide et bonnes pratiques

Ce guide du jardinage écologique a pour but de faire connaître les bons gestes et quelques astuces très simples pour limiter l’utilisation des ressources naturelles et prendre soin de l’écosystème. Découvrez en 10 points comment faire un jardin écologique et de surcroit économique.

Qu’est-ce que le jardinage écologique et comment faire un jardin sans entretien ? Petit guide !

jardinage-ecologique-astuces

Le jardinage écologique est avant tout une pratique éco-responsable qui s’inscrit durablement dans son environnement. C’est une activité respectueuse du rythme des saisons et de l’équilibre naturel des écosystèmes présents in-situ. 

Cette pratique du jardinage vise à limiter l’utilisation des ressources naturelles et à s’appuyer sur tout ce que peut offrir la nature (compost, purins, etc) pour nourrir et traiter les végétaux. Le jardinage écologique est donc assez proche de la définition d’un jardin autosuffisant.

 

Une utilisation responsable de l’eau

Indispensable à toute vie sur Terre, l’eau est une ressource rare et précieuse qu’il faut préserver autant que possible. Elle est même devenue un enjeu écologique et économique planétaire. C’est pourquoi il est essentiel de limiter son utilisation au stricte nécessaire pour ne pas la gaspiller, y compris au jardin.

Heureusement, il existe quelques astuces simples pour économiser l’eau. La plus simple consiste à récupérer l’eau de pluie pour la stocker et l’utiliser ultérieurement. Pour cela, il vous suffit d’installer un collecteur d’eau de pluie à votre gouttière et de mettre en place un ou des récupérateurs d’eau pluviale.

Pour préserver encore davantage les ressources en eau, pensez à utiliser un arroseur goutte à goutte. Ce système évite le gaspillage car il distribue l’eau plus lentement, ce qui permet de bien humidifier le sol en profondeur, sans le lessiver. Les racines de vos plantes n’auront alors plus qu’à y puiser l’eau et les nutriments essentiels à leur développement.

Enfin, afin d’éviter une évaporation inutile, optez pour un paillage végétal qui maintiendra votre terre au frais et qui limitera la fréquence de vos arrosages.

Quelles plantes pour un jardin sans entretien ?

jardinage-ecologique-idees

Le jardinage écologique est basé sur la culture des plantes indigènes, de votre région, parfaitement adaptées au sol et au climat de leur milieu. Elles nécessitent très peu d’entretien et offrent de très beaux résultats, que ce soit en termes de floraison ou de rendement pour les légumes ou les arbres fruitiers. Cela leur permet d’être auto-suffisantes et de réguler leurs besoins avec ce qu’elles trouvent dans leur environnement direct : votre jardin. Ce sont des végétaux résistants aux températures et aux conditions particulières de votre climat. Il n’y a pas besoin de lutter contre les éléments puisqu’ils sont parfaitement assimilés par la plante.

L’observation et la compréhension fine des conditions de culture joue aussi un rôle important dans le jardinage écologique : les plantes ont des préférences en termes d’exposition, d’emplacement et de sol. Par exemple, les végétaux acidophiles ont besoin de terre de bruyère et d’un exposition mi-ombragée. Si leurs besoins premiers ne sont pas respectés, ils dépérissent rapidement.

 

Des plantes mellifères pour attirer les pollinisateurs

Les insectes pollinisateurs sont indispensables à la reproduction de la quasi-totalité des plantes fleuries et vivrières. Les plantes mellifères leur fournissent un habitat et de la nourriture et, en contrepartie, les insectes pollinisateurs transportent les grains de pollen des étamines vers les pistils des fleurs. C’est une relation gagnant-gagnant qui s’équilibre dans votre jardin.

L’abeille est sûrement la plus connue des insectes pollinisateurs mais il en existe des milliers d’autres ! Les hyménoptères, par exemple, avec les fourmis ou les guêpes ; les lépidoptères, avec les papillons ; les coléoptères, avec les hannetons ou les cétoines ; ou encore les diptères, avec les mouches ou les moustiques.

Selon la logique du jardinage écologique, les plantes mellifères idéales sont celles qui poussent spontanément chez vous.

Au potager, pensez à installer des plantes aromatiques parmi vos cultures de légumes. En effet, le thym, le romarin, la sauge ou la bourrache, par exemple, sont des plantes mellifères efficaces pour attirer les pollinisateurs. Ces insectes auxiliaires sont indispensables pour espérer une récolte abondante de courgettes ou de melons ! Dans vos massifs et vos haies, privilégiez les arbustes fleuris comme l’arbre à papillons, Buddleia de David, et diversifiez les espèces. Enfin, créez des massifs à plusieurs niveaux de hauteur pour accueillir des espèces d’insectes différentes.

 

Réaliser du compost et des engrais naturels

jardinage-ecologique-composteur

Dans une approche de jardinage écologique, il est essentiel de se passer des engrais chimiques et des produits artificiels. Pour maintenir un jardin sain et respectueux de l'environnement, privilégiez des alternatives naturelles. Le compost, créé à partir de déchets de cuisine et de jardinage dans un composteur, constitue un excellent engrais fait maison. 

Il nourrit la terre en apportant des éléments nutritifs essentiels. De plus, les purins végétaux, comme celui d'ortie, de consoude ou de prêle, sont d'excellents exemples d'engrais ou de produits phytosanitaires naturels que vous pouvez préparer chez vous, très facilement. Ces solutions naturelles favorisent la croissance des plantes sans nuire à l'écosystème de votre jardin.

 

Astuces pour prévenir les maladies des plantes

Pour prévenir et éviter bon nombre de maladies des plantes, suivez ces conseils avisés :

Tout d'abord, optez pour des plantes qui conviennent à votre environnement et à votre climat, évitant ainsi les maladies liées à un mauvais choix de végétaux. De plus, assurez-vous d'espacer adéquatement vos plantes. Un bon écartement favorise une meilleure circulation de l'air, réduisant ainsi les risques de maladies fongiques telles que le mildiou.

Un autre point essentiel est d'arroser vos plantes à la base, en évitant d'humidifier les feuilles. Ceci prévient également les problèmes liés à l'humidité.

Enfin, pratiquez la rotation des cultures, en changeant l'emplacement des différentes familles de plantes d'une saison à l'autre. Cela diminue la concentration de maladies spécifiques dans le sol.

En respectant ces principes de base, vous pouvez maintenir un jardin en pleine santé et éviter de nombreuses complications liées aux maladies des plantes.

 

Concocter des traitements naturels pour renforcer la défense des plantes

Pour renforcer vos plantes, favoriser leur croissance et soutenir leurs défenses de manière écologique, vous pouvez opter pour des traitements maison à base de plantes.

Des préparations naturelles telles que le purin d'ortie, de fougère, la décoction de consoude, de tanaisie, d’ail ou même de rhubarbe se révèlent efficaces. Riche en azote, le purin d'ortie est particulièrement utile pour stimuler la croissance des plantes, tandis que la décoction de consoude, riche en potassium, favorise la santé du sol et renforce les défenses des végétaux.

 

Cultiver des plantes compagnes ou auxiliaires

jardinage-ecologique-insectes-auxiliaires
| Refuge à abeilles en bois et zinc | H 15,2 x L 15,8 cm | 10,90 €

Les plantes auxiliaires, également connues sous le nom de plantes compagnes, sont des alliées précieuses dans votre jardin. Elles possèdent diverses vertus qui favorisent la santé de vos cultures. Par exemple, la lavande, l'absinthe, l'aneth, le basilic, la coriandre, la menthe et le thym ont la capacité d'éloigner certains insectes nuisibles. C'est pourquoi il est judicieux de les planter à proximité d'autres plantes dans votre potager.

Ces associations intelligentes contribuent à protéger naturellement vos cultures tout en créant un environnement équilibré pour une croissance saine et robuste. Par exemple, associez carotte et oignons, poireaux et fraisiers ou encore bourrache et fraisiers…

 

Attirer les insectes auxiliaires

Pour favoriser un jardinage écologique et lutter contre les nuisibles du potager, attirer des insectes auxiliaires est une stratégie efficace. Voici une liste d'une dizaine d'insectes auxiliaires et comment les attirer :

  • Coccinelles : Attirez-les avec des plantes riches en pollen comme la marguerite. Leurs larves se nourrissent de pucerons.
  • Chrysopes : Plantez des fleurs nectarifères pour les encourager. Elles dévorent les pucerons, acariens et chenilles.
  • Syrphes : Les fleurs à butiner comme le souci les attirent. Ils se nourrissent de pucerons et de pollen.
  • Hyménoptères parasitoïdes : Plantez des ombellifères pour les attirer. Ils s'occupent des chenilles et pucerons.
  • Carabes : Créez des zones de refuge avec des tas de pierres. Ils se nourrissent de limaces et d'escargots.
  • Araignées prédatrices : Encouragez-les en plantant des plantes qui attirent des insectes. Elles se débarrassent de divers nuisibles.
  • Guêpes parasitoïdes : Cultivez des herbes aromatiques. Elles parasitent les chenilles.
  • Perce-oreilles : Des refuges en bois attirent ces insectes. Ils se nourrissent de pucerons et d'œufs d'insectes nuisibles.
  • Nématodes entomopathogènes : Utilisez des plantes nectarifères. Ils s'attaquent aux larves d'insectes nuisibles dans le sol.
  • Abeilles sauvages : Plantez des fleurs sauvages et des arbustes. Elles sont essentielles pour la pollinisation de nombreuses cultures.

Limiter la taille des végétaux

jardinage-ecologique-outils-et-materiel

Pour maintenir la beauté de nos jardins, on a tendance à tailler fréquemment les plantes. Mais une taille excessive peut affaiblir les végétaux, les rendant ainsi plus vulnérables aux maladies. Un équilibre entre l'esthétique et la santé des plantes est donc crucial pour un jardin florissant.

 

Outils et matériel utiles et responsables

Lorsque vous souhaitez adopter une approche responsable du jardinage, il faut vous équiper d'une variété d'outils et d'équipements spécialement conçus pour minimiser l'impact environnemental. Parmi ceux-ci :

  • La grelinette, aussi connue sous le nom de bioculteur ou biofourche, est un outil efficace pour ameublir la terre sans perturber sa structure.
  • Les broyeurs de végétaux aident à réduire les déchets et à les transformer en paillis réutilisable.
  • Les composteurs en bois encouragent le recyclage des déchets organiques.
  • Les récupérateurs d'eau permettent une utilisation responsable de cette ressource précieuse.
  • Les goutteurs et diffuseurs d'eau autonomes économisent l'eau en la distribuant de manière ciblée.
  • Enfin, les serres de jardin en bois et verre offrent un espace idéal pour cultiver de manière durable.

Pour résumer, le jardinage écologique est non seulement bénéfique pour l'environnement, mais il permet également de créer un espace de vie sain et agréable. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à explorer nos articles précédents sur le potager bio, la permaculture et l'aménagement paysager écologique. 

De plus, chez Jardindeco, nous nous engageons à fournir des produits de qualité issus de grandes marques, que nous livrons à domicile partout en France pour faciliter vos projets de jardinage responsable.

Notre sélection d'équipements indispensables pour un jardin propre et autonome

Découvrez notre gamme de matériel et équipements pour avoir un jardin sain et autosuffisant.
 Vie privée