Paillage des tomates : tous nos conseils pour réussir !

Vous souhaitez déguster de délicieuses tomates cet été et pour atteindre votre objectif vous comptez sur un bon paillage ? C’est une excellente idée ! Découvrez dans cet article comment réaliser un bon paillage des tomates, une couverture naturelle qui permettra à vos plantations de se développer et d'avoir tous les nutriments nécessaires.

Pourquoi pailler ses pieds de tomates ?

paillage-tomates-pas-cher

Revenons tout d’abord sur l’intérêt du paillage en jardinage.    

• Celui-ci, qu’il soit minéral ou végétal, vise à préserver le sol des crevasses consécutives à la sécheresse.  

 • Il permet de maintenir l’humidité, en limitant l’évaporation et limite la germination des plantes adventices.   

• Le paillage offre également un abri apprécié aux insectes auxiliaires.   

• Enfin, le paillage organique, en se dégradant naturellement, amende le sol.      


Ceci est relativement commun, mais vous vous demandez peut être tout simplement à quoi sert de pailler les tomates ? Quels sont les avantages particulier du paillage sur les tomates ?    

• La tomate apprécie tout particulièrement le paillis, car il lui permet de se développer sur un sol frais.   

• Le paillage du potager permet de grandement limiter l’arrosage, car la moindre goutte d’eau est exploitée au maximum par les plants de tomates.   

• Il présente également le grand avantage de préserver les tomates du mildiou en gardant les feuilles propres et sèches.   


En ce qui concerne les tomates, nous conseillons exclusivement des paillis organiques, car ces derniers ont l’avantage de fertiliser le sol

Ces avantages, combinés à un bel ensoleillement, contribueront à la venue de splendides et goûteuses tomates, quelle que soit la variété.

Quel est le meilleur paillage pour les tomates ?

paillage-tomates-vente

Différents paillis peuvent être utilisés, chacun ayant ses propres particularités et bénéfices. Certains des paillages présentés ci-dessous s’achètent en jardinerie, tandis que d’autres peuvent être directement issus de votre jardin.


Le paillage végétal

Les différents paillis s’épandent sur un sol nettoyé, aéré, désherbé et éventuellement enrichi. Ces précautions améliorent les effets bénéfiques du paillage.    


Le miscanthus   

• Également appelé « roseau de Chine » ou « herbe à éléphant », le paillage miscanthus est très apprécié des jardiniers et surtout de leurs tomates.   

• Il est léger, mais résiste aux vents de force moyenne.   

• Il est facile à utiliser et apporte de nombreux nutriments lors de sa décomposition.   

• Son excellente absorption de l’humidité lui permet de maintenir longtemps la terre humide aux pieds des plants. Nous préconisons une épaisseur de 3 cm environ.


Le lin

 • Souvent proposé sous la dénomination de paillage chanvre, le lin est également intéressant pour vos tomates.  

 • Son poids très léger le limite toutefois aux terrains ne subissant pas les assauts du vent.  

• Une épaisseur de 2 cm est parfois suffisante, mais 3 cm nous paraissent préférables pour répondre à la plupart des situations.


Les écorces et copeaux de bois

   • Le paillage d'écorces de pin et le paillage de copeaux de bois présentent aussi bien des intérêts. Ils sont plus résistants que le lin ou le miscanthus et durent ainsi plus longtemps.   

• Faciles à manipuler, ils résistent également bien aux bourrasques de vent.   

• Attention toutefois à contrôler l’origine du bois, qui doit être garanti 100% naturel et si possible bio (idéal pour le paillage en permaculture), et au pH de la matière. En effet, le paillage d'écorce de pin peut contribuer à acidifier les sols aux pieds de vos tomates.   

• Les copeaux s’épandent sur 3 à 5 cm d’épaisseur, les écorces sont habituellement disposées sur 7 cm environ.


Le BRF (Bois Raméal Fragmenté)

   • Le bois raméal fragmenté est issu du broyage de jeunes arbres.   

   • La décomposition du BRF apporte de l’azote et de nombreux micro-nutriments au sol et l’enrichi très favorablement.   

   • Le BRF dégradé constitue un formidable humus, dans lequel vos plants de tomates trouverons minéraux et acides aminés à profusion, ce qui favorisera leur croissance.   

   • L’épaisseur de paillage conseillée est de 3 à 5 cm maximum.


Le paillis de coco

   •  Le paillis de coco a une dégradation lente, ce paillis offre ainsi une belle longévité.  

   • En se dégradant, la coco se transforme en humus et apporte de nombreux nutriments au sol : potassium, fer, manganèse, cuivre et zinc.  

   • Ce paillis est un excellent isolant thermique.   

   • Son ph neutre compris entre 5,2 et 6,8 convient à toutes les plantes.


Un mulch avec les déchets du jardin 

Un mulch de qualité est tout à fait réalisable par vos propres moyens, avec les déchets verts issus de votre propre jardin.    


L'herbe de tonte

Pailler ses tomates ou faire un paillage des fraises avec l’herbe de tonte de son propre gazon : comment imaginer un circuit plus court et plus vertueux !    

• Pour utiliser votre herbe de tonte en tant que paillis, il suffit de la faire sécher pour réaliser ensuite un paillage organique de 3 à 5 cm riche en azote.   

• Vous pouvez également pailler avec du gazon fraichement tondu, mais il vous faudra dans ce cas-là, ne pas dépasser 1 à 2 cm d’ épaisseur, au risque de le voir pourrir.


Le foin

Il faut tout d'abord veiller à distinguer la paille et le foin.    

• Ce dernier est issu de la coupe de l’herbe verte, qui est ensuite séchée.   

• Le paillis de foin est riche en nutriments et se décomposera mieux et plus vite que la paille, tout en nourrissant le sol.   

• Une épaisseur de 8 à 10 cm de paillage foin pour vos tomates, nous paraît tout à fait suffisante dans la plupart des cas.   


La paille   

• La paille est la partie creuse qui subsiste après la récolte des céréales.   

• Elle apporte un bon abris aux insectes auxiliaires, mais ne contribue guère à amender le sol.   

• Comme pour le foin, une épaisseur de 8 à 10 cm nous paraît être une bonne moyenne.   


Les feuilles d’arbre

Nos clients nous demandent souvent quelles feuilles utiliser pour leur paillage ? La réponse est relativement simple : pratiquement toutes les feuilles de votre jardin peuvent permettre de réaliser un paillage intéressant.    

• Il faut toutefois éviter les feuilles trop épaisses ou résistante et proscrire toutes celles présentant des signes de champignons ou de maladie.   

• Pour ce qui est de l’épaisseur, nous conseillons de tabler sur une quinzaine de centimètres environ.    


Le film ou la toile de paillage

La toile de paillage représente une solution économique et pratique.    

• Elle résiste parfaitement au vent et aux UV et peut s’adapter à quasiment toutes les situations.   

• Il est toutefois conseillé de la fixer avec des agrafes adaptées pour garantir une bonne tenue dans le temps (voir notre article dédié à l'installation d'une toile de paillage).   

• Elle est très utilisée et efficace pour les légumes du potager, notamment pour le paillage de la salade.   


Voici un rapide tour d’horizon des différents paillis possibles pour vos tomates. Vous vous demandez peut être encore quel est le meilleur paillis ? En réalité, tous se valent, car ils disposent de particularités intéressantes, de certains avantages, mais également d’inconvénients qu’il est nécessaire de connaître. 

Notez que bien que peu courant, il est possible d'utiliser un paillis d'ardoise pour couvrir le pied des tomates. Lourde et décorative, cette roche n'a pas besoin d'être remplacée fréquemment, elle conservera l'humidité du sol mais ne l'amendera pas.

Nos conseils

paillage-tomates-bio

Nous vous proposons maintenant quelques astuces pour vous permettre de trouver le paillis le mieux adaptés à votre situation particulière.

Quel paillage pour une culture sous serre ?  

   • Sous serre, un paillis aura tendance à maintenir un taux d’humidité peut être trop élevé.  

   • La paille ou ou un fin paillage de feuilles peuvent être pertinents pour vos tomates sous serre, mais il faudra veiller à régulièrement contrôler le niveau d’humidité au niveau des pieds de vos plants.   


Paillage d'une plantation en pot   

   • Nous avons tendance à conseiller l’herbe de tonte ou le bois raméal fragmenté pour réaliser le paillis d’une plante en pot.   

   • L’herbe de tonte apportera un intéressant apport en en azote dans un carré potager.   

   • Le BRF, quant à lui, enrichira le sol grâce à ses nombreux nutriments.      


Comment arroser ses pieds de tomates paillés ?

   • Veillez à éviter d’arroser le haut et les feuilles de vos plants, pour éviter la survenue de maladies.   

   • Contrôlez régulièrement l’état de la terre et de la forme de vos plants. En maintenant une humidité minimale constante, vous devrez parvenir à de bons résultats.   

   • Si malheureusement, vous avez eu la main lourde sur l’arrosoir, envisagez de retirer le paillage si nécessaire, pour favoriser l’évaporation du surplus d’eau.   


Comment fertiliser un pied paillé ? 

Vous pouvez utilement placer du paillage d'orties ou purin d’orties, issu du compost, aux pieds de vos plants. Cet engrais naturel permettra de fertiliser le sol et la croissance de la plante sera ainsi optimale.    

Si cet article vous a éclairé, nous vous recommandons la lecture de nos fiches conseil dédiées à la bâche de paillage, au paillage minéral et au paillage de pouzzolane afin d'approfondir le sujet. Vous trouverez également de nombreux conseils pour les autres cultures potagères : le paillage des courges, le paillage de la pomme de terre, quel paillis pour les rosiers utiliser etc. 

Découvrez aussi notre grand choix de sacs de paillage bio labellisés de la marque française Secret Vert. Ils sont proposés en vrac ou en big bags et livrés à domicile, partout en France.


Autres conseils et astuces déco
Retrouvez tous nos paillis et sacs de paillage utilisables en agriculture biologique en visitant notre univers "Paillage".
 Vie privée