• 0
    Total commande0
    + Port 0 €
Fête des mères
FILTRER PAR PRIX

Paillage : tous nos conseils

Bien connu en jardinage, le paillage est une méthode simple de traitement du jardin qui consiste à préserver vos plantes et la terre d'intempéries comme l’excès de chaleur ou de froid et de l’érosion du sol. Le paillage aide aussi à protéger vos pousses des limaces, escargots et autres nuisibles tout en assurant leur croissance car l'élément d'origine végétale ou minérale utilisé est souvent riche en nutriments. A l’origine, le paillis se faisait à base de paille, d’où le nom de paillage pour désigner ce procédé. Aujourd’hui, sa composition varie selon le type de plante que vous souhaitez préserver mais il s'agit toujours de matériaux naturels (coques, écorces broyées, paillettes). Ainsi, il convient parfaitement à des cultures au sol et s’adapte sans problème aux pots et aux jardinières. Le paillage est une pratique totalement écologique et biologique qui permet de réduire la consommation d'eau en été (notamment pour l'arrosage du potager), en réduisant l'évaporation de l'eau et en nourrissant les graines et végétaux. Que d'avantages !
 

Paillage : pour quoi faire ?

On peut diviser les paillis en deux catégories: le paillis naturel ou paillis végétal, composé de matière organique (copeaux de bois, les déchets de taille et de tonte de gazon, paillettes de lin, aiguilles de pin), et le paillis minéral, composé de matière non biodégradable (ardoise, pierre volcanique, galets). Ces éléments vont servir notamment à :
 
  • -  conserver l’humidité de la terre et donc limiter l’arrosage en été (pour cela placez une bonne petite épaisseur du matériau choisi) ,
  • -  enrichir le sol,
  • -  jouer un rôle de protection thermique en hiver,
  • -  diminuer l’apparition de mauvaises herbes,
  • -  limiter l’érosion du sol,
  • -  éviter les attaques de parasites et donc épargner vos plantes de maladies,
  • -  empêcher la terre de se tasser suite à de fortes pluies,
  • -  participer à la minéralisation grâce au développement de la vie microbienne.

Vous l’aurez compris, le paillage est donc indispensable à la bonne santé de vos plantes, mais il est également très favorable à la terre. Il apporte plein de nutriments essentiels et améliore la structure du sol, rendant votre terre fertile et aide à la pousse de vos plantes. 
 

Comment réaliser un bon paillage ?

Le paillage se fait généralement fin avril ou début mai. À cette époque, la terre n’est plus gelée et est donc propice à profiter un maximum des bénéfices du paillage. Cependant, il peut aussi se faire en automne. À ce moment-là de l’année, il empêche le lessivage des nutriments et conserve la vie microbiologique de votre terre. Un autre indice utile pour savoir si le moment est bien choisi, est de regarder si les feuilles de votre plante ont déjà montré le bout de leur nez ou non. Bien sûr, il n’est pas recommandé de pailler un sol gelé ou en cas de vent, car le paillage étant léger, il s’envole facilement. Voyons maintenant les différentes étapes pour réaliser un bon paillage. Vous verrez, c’est facile !
 
  1. Avant de pailler, il vous faudra désherber la surface autour du pied de vos plantes.
  2. Ensuite, vous devrez préparer la terre pour ameublir le sol.
  3. Vous pouvez alors ajouter une couche de compost ou d'engrais naturel, puis arroser légèrement afin qu'un maximum d'éléments nutritifs puissent pénétrer dans le sol.
  4. Sur une couche d’environ 5 cm (tout dépend de la taille de votre plante ou arbuste), épandez votre paillis autour de la plante. Faites attention à ne pas recouvrir le collet, au risque de l’étouffer.  
  5. Terminez par arroser à nouveau le tout, histoire d’humidifier le paillis pour qu'il reste en place et se décompose lentement sous l'action du soleil.
  Pour encore plus d'infos, découvrez la vidéo tuto "Techniques et Astuces pour un paillage efficace".
 

Quel paillage choisir ?

Si vous aimez jardiner, vous savez que le paillis va dépendre du type de plantes que vous cultivez. Les plantes pérennes comme les arbres, arbustes et haies préfèreront un paillage organique composé de copeaux ou de pin. Les autres végétaux comme les légumes, apprécieront le paillis de chanvre, de feuilles mortes ou déchets verts. Vous pouvez également utiliser des billes d’argile, excellent nutritif pour la terre, ou opter pour un paillage biodégradable en papier recyclé ou carton qui se décompose pour éviter la propagation des mauvaises herbes. Sachez enfin que les paillis ont une durée de vie limitée, il est donc important de les renouveler au moins tous les printemps. Enfin, vous pourrez aussi choisir un paillis minéral, tout aussi efficace et qui apportera une touche déco à votre jardin !


Le paillage est donc utilisé comme protecteur et a un effet fertilisant permettant d'enrichir les sols. Il favorise l'enracinement de vos plantations et semis quelle que soit leur variété (fruits et légumes, fleurs, arbres...). Pailler est très simple et ne demande pas beaucoup de temps, et ceci vaut pour tous types de paillage.
A vous de choisir le types de paillis qui conviendra le mieux à votre potager ou à la plante que vous souhaitez faire pousser, car attention, tous les végétaux n'aiment pas ça comme l'ail, l'oignon et l'échalotte qui n'apprécient pas l'humidité. L'utilisation du paillage peut aussi se faire en fonction de critères esthétiques : il existe des copeaux de bois rouge très décoratifs autour d'un massif de fleurs, du paillis d'ardoise bleu, des éclats de coco bruns...

Découvrez toute l'offre "paillage" de la marque SECRET VERT dans notre catalogue et choisissez celui qu'il vous faut pour entretenir votre jardin. Vendu en sacs allant de 5 à 40 kg ou de 6 à 50 litres prêt à l'emploi, vous n'avez que l'embarras du choix. Ideaux pour l'entretien de petites ou grandes surfaces, tous nos produits sont disponibles au détail ou par lot, et livrés partout en France.
 
Notre site utilise des cookies et des scripts tierces parties  
Accepter Refuser tout sauf les mesures d'audience Refuser Gérer
Vie privée